Articles

Affichage des articles du janvier, 2013

Pauvre guerre des images

Image
Depuis le 11 janvier dernier, la France est en guerre au Mali. Une guerre lointaine, menée par notre armée de métier... et les professionnels de la communication qui l'entourent. A ceux de mes lecteurs qui regardent les journaux télévisés. Oui, vous, là. N''ayez pas honte, relevez la tête. Et dites-moi : y avez-vous vu, depuis le début des conflits, la moindre image de gens en train de... se battre ? Non, hein ? Rien de tel, juste quelques images très abstraites et décalés. des soldats français qui patrouillent... sur les Champs-Élysées, en mode Vigipirate. Des Rafales ravitaillés en plein vol. Tout cela a bien sûr à voir avec ce qui se passe au Mali - les avions partent pour des missions lointaines, le plan Vigipirate a été relevé à "rouge renforcé" (?). Mais force nous est de constater que les images se contentent de figurer cette guerre, sans la montrer. Des images qui figurent avant tout la dimension rassurante, positive de cette guerre : la France dispose d…

Plus direct, plus incarné ? Essaye encore.

Image
Lu à l'instant une interview de Philippe Moreau Chevrolet, communicant, sur le site de Public Sénat, à propos de la "communication de François Hollande". Déroutant.



Déroutant, parce que ce professionnel - dont je viens de découvrir l'existence - traite un sujet en or avec des semelles de plomb. Il y a beaucoup à dire sur la communication des ténors politiques. 

Il se dit beaucoup de bonnes choses à ce sujet, notamment dans l'excellente émission Déshabillons les, présentée toutes les semaines par Hélène Risser sur... Public Sénat. De son côté, notre communicant enchaîne les banalités cent fois déjà entendues sur toutes les chaînes. 

Morceaux choisis : "François Hollande a repris en main sa communication depuis Noël avec un déplacement à Rungis". Ah oui, tiens, merci de nous avoir prévenus, ça nous avait totalement échappé ! "Avec l’arrivée de Claude Sérillon, on assiste à une professionnalisation de la communication de Hollande et du gouvernement"…